Apprendre à différencier les différents types de fermoirs de montre

fermoirs a la une

Lorsque l’on regarde le bracelet d’une montre, il y a la matière, la couleur, la maille s’il est en acier, mais aussi le fermoir. Bien qu’on lui prête souvent peu d’attention, il constitue un élément important qui va influencer le design du bracelet, mais aussi son confort au poignet.

paul hewitt fermoir boucle ardillon

Fermoir à boucle ardillon

La boucle ardillon est le fermoir le plus simple et le plus courant en horlogerie. On le trouve sur tous les types de bracelets (lien article matières bracelet montre), exception faite des modèles en métal (lien article mailles bracelets acier).

Cette boucle se compose d’une tige métallique rectangulaire plate et légèrement arrondie appelée « ardillon » qui, de la même façon que sur une ceinture, va se placer dans l’un des trous du bracelet afin que celui-ci soit bien ajusté au poignet.

Particulièrement confortable, probablement même le plus confortable de tous les types de fermoirs, la boucle ardillon a cependant tendance à user rapidement le bracelet, en particulier lorsque ce dernier est en cuir.

fermoir à boucle déployante

Fermoir à boucle déployante

C’est sur les bracelets en métal que l’on retrouve le plus souvent ce type de fermoir, parfois sur les sangles en cuir, mais c’est plus rare.

La boucle déployante comprend un système articulé qui se déplie à l’ouverture, puis se replie à la fermeture, à l’aide d’un ou deux petit(s) poussoir(s). Plus complexe et élégante que la boucle ardillon, elle offre également une sécurité supérieure en cas d’ouverture inopinée du bracelet, lui évitant ainsi de tomber directement à terre.

Très facile à attacher et à détacher, la boucle déployante a l’avantage d’être discrète et de ne pas déformer le bracelet.

Il existe deux sortes de boucles déployantes : la simple (la plus commune) qui se compose d’une seule articulation en forme de « V », et la double ou « boucle papillon », qui intègre deux articulations se rabattant l’une face à l’autre de manière égale. Cette dernière se trouve plutôt sur les garde-temps de luxe.

Une troisième sorte de fermoir dit « papillon à boucle invisible » est similaire au déployant double, sauf que l’attache est entièrement cachée une fois le bracelet fermé.

casio vintage fermoir clip

Fermoir à clip

On peut le voir comme une version simplifiée de la boucle déployante simple. Le fermoir à clip est équipé d’un ingénieux système de levier permettant d’ouvrir et de fermer (de clipser et de déclipser) le bracelet en un tour de main. Une fois la montre attachée, la surface plate et lisse du fermoir à clip se fond dans le design du bracelet.

Discret et sobre, majoritairement placé sur les modèles en métal, il est moins robuste que les deux types de fermoirs précédents.

Fermoir à coulisse

Ce type de fermoir est plus spécifique car on le trouve uniquement sur les bracelets en acier, surtout sur les modèles de type maille milanaise.

Il ressemble légèrement au système à clip, sauf qu’il est plus pratique en matière de réglage, puisqu’il le principe de coulisse permet d’ajuster précisément la longueur du bracelet au poignet, pour ensuite refermer le clapet et donc bloquer le fermoir.

Enfin, certains bracelets ne sont pas équipés de fermoirs, c’est par exemple le cas des sangles à scratch, ou encore des bracelets extensibles.

Partager sur :

Suivez nous sur instagram :

This error message is only visible to WordPress admins
There has been a problem with your Instagram Feed.

© 2010-2022 - Ocarat.com - Tous droits réservés