Comprendre les différents types de mouvements d’une montre

mouvement montre a la une

Pour fonctionner, une montre à besoin d’un mécanisme ou « mouvement ». Entre le quartz, le mécanique ou encore, plus récemment, le solaire, il n’est pas forcement facile de s’y retrouver. Pour vous aider à mieux comprendre et à choisir votre futur garde-temps, voici un point sur ces principaux mouvements.

Qu’est-ce qu’une mouvement horloger ?

Un mouvement horloger correspond à un ensemble de pièces assemblées, permettant de faire fonctionner une montre. Grâce au mécanisme, le garde-temps peut afficher l’heure, mais aussi d’autres types d’informations selon le modèle (date, chronographe, compte à rebours, fonction GMT, etc.).

Les mouvements mécaniques

Ils comprennent uniquement des composants mécaniques (rotor, roues, ressort, etc.). Ces mouvements sont les plus prestigieux, mais aussi les plus chers en horlogerie, en raison du savoir-faire particulier qu’ils exigent.

mouvement montre

Mouvement mécanique à remontage manuel

Il s’agit ici du premier mécanisme de montre inventé. Ses pièces sont toutes assemblées à la main.

Ce mouvement mécanique exige un remontage à la main. Pour cela, il faut retirer la montre du poignet, tourner délicatement la couronne qui actionne le ressort pour ensuite activer le mécanisme. La tocante pourra alors fonctionner toute seule pendant un laps de temps précis, désigné comme étant la « réserve de marche ». Il est donc important de connaître cette réserve de marche pour savoir quand remonter sa montre. Si ce n’est pas fait à temps, celle-ci va tout simplement s’arrêter.

Ce mécanisme plaît particulièrement aux nostalgiques et passionnés d’horlogerie ancienne, mais aussi à celles et ceux qui aiment de remonter eux-mêmes leur montre. Un charme unique !

Le remontage manuel donne généralement lieu à des boîtiers plus fins que le remontage automatique, car il n’y a pas de masse oscillante.

Cependant, ce type de montre demande une certaine rigueur, tant dans l’utilisation (penser à la réserve de marche), que dans la manipulation, car il faut faire attention à ne pas abîmer la tige et le ressort lors du remontage.

Mouvement mécanique à remontage automatique

Ce mécanisme fonctionne et se recharge grâce aux mouvements naturels du poignet. Parmi ses divers composants mécaniques, c’est le rotor (ou « masse oscillante ») qui permet justement le remontage automatique par un subtil jeu d’engrenages.

Tant que la montre est portée, elle continue de fonctionner sans nécessiter de réglage manuel. En revanche, si elle n’est pas portée pendant une période supérieure à sa réserve de marche, elle devra dans ce cas être remontée manuellement.

Ce mouvement est très prise par les amoureux d’horlogerie et les collectionneurs, car il n’exige pas de réglage quotidien.

Attention, la qualité du calibre est primordiale car elle influencera fortement la précision et les performances de la montre, sans oublier son prix évidement.

mouvement montre 1

Les mouvements électroniques

Mouvement à quartz

Il s’agit du mouvement horloger le plus courant et le plus accessible. Il est composé d’un circuit électronique animé par une pile qui, faisant vibrer l’oscillateur à quartz, va faire fonctionner le garde-temps. Le mouvement quartz permet deux types d’affichages : analogique (aiguilles) et numérique (écran numérique).

Ce mécanisme a l’avantage d’être extrêmement précis et de ne pas demander beaucoup d’entretien. La montre avance toute seule jusqu’à épuisement de la batterie, qu’il suffit ensuite de changer. C’est un mouvement particulièrement adapté aux personnes attachées à la précision et à la fiabilité. De plus, il a l’avantage d’être bien moins onéreux que les modèles mécaniques, mais également plus résistant aux chocs.

Seul bémol ; une montre quartz reste bien moins prestigieuse qu’une montre mécanique.

Mouvement solaire

Beaucoup plus récent que le quartz, ce mouvement n’a pas besoin de pile puisqu’il est équipé d’un micro panneau solaire placé au niveau du cadran. Cet élément clé va récupérer la lumière (naturelle ou artificielle), pour ensuite la transformer en énergie électrique permettant à la montre de fonctionner. Cette énergie peut aussi être stockée dans une batterie rechargeable, et servir dans les moments ou le garde-temps n’est pas exposé à la lumière.

Partager sur :

Suivez nous sur instagram :

This error message is only visible to WordPress admins
There has been a problem with your Instagram Feed.

© 2010-2022 - Ocarat.com - Tous droits réservés