La Trophy Automatique, la nouvelle plongeuse de Michel Herbelin

michel herbelin trophy a la une

Pour cette rentrée 2019, l’horloger français Michel Herbelin nous présente sa nouvelle Trophy Automatique, une plongeuse élégante et contemporaine, ponctuée d’une légère touche vintage. Un look qui change de ce que l’on peut voir d’habitude, pour un prix très raisonnable compte tenu de la qualité.

Après le lancement l’année dernière de la Trophy, la Maison Michel Herbelin nous revient cette fois avec un nouveau garde-temps remarquable, tant par sa qualité, son design, que par son prix relativement abordable.

Les plongeuses ne sont pas toujours les montres les plus raffinées. Pourtant, cette Trophy Automatique fait partie des exceptions et se pare d’un look sport chic que l’on imagine aussi bien au poignet d’un plongeur que sur celui de l’homme urbain dans sa vie quotidienne. La marque a réussi ici à trouver le parfait équilibre, tout en parant sa tocante d’une belle allure néo-vintage.

michel herbelin trophy porte

Cette nouvelle Trophy Automatique s’équipe d’un boîtier de 42 mm en acier inoxydable 316L brossé vertical sur la face et poli sur les bords. Sur le dessus, le détail qui fait toute la différence est bel et bien la lunette tournante unidirectionnelle en céramique noire avec graduations dorées sur 60 minutes. Du noir et du doré donc, que l’on retrouve sur le cadran mat avec ses larges aiguilles et ses index, tous remplis d’un traitement luminescent dont la teinte blanche devient bleue en l’absence de lumière. Le rendu est très esthétique et offre ainsi une excellente lecture du temps dans les eaux sombres.

À 3h, on trouve un guichet date avec loupe grossissante pour une visibilité accrue.

L’ensemble est protégé par un verre saphir traité antireflets.

michel herbelin trophy face

Sous l’index des 6h, s’affiche discrètement le mot « France », souligné à l’arrière de la mention « Made in France ». Une façon pour la marque d’afficher clairement et fièrement le fait que cette montre soit à 70% fabriquée en France, dans ses ateliers de Bourgogne-Franche-Comté.

Pour le bracelet, Michel Herbelin a laissé de côté les classiques en optant pour une sangle bi-matière en toile sur le dessus et caoutchouc sur la partie inférieure. Un choix intéressant qui offre confort de port et effet vieilli très plaisant visuellement.

Capable de plonger jusqu’à 300 m de profondeur, la Trophy Automatique embarque un mouvement automatique suisse Sellita SW-200 1 fiable et précis. Celui-ci est doté d’une réserve de marche de 38 heures, avec une fréquence d’oscillation de 28 000 alternances par heure.

La nouvelle montre Trophy de Michel Herbelin est à découvrir sur notre e-shop.

Partager sur :

Suivez nous sur instagram :

This error message is only visible to WordPress admins
There has been a problem with your Instagram Feed.

© 2010-2022 - Ocarat.com - Tous droits réservés