Petit guide sur les perles

perle a la une

Élégantes, délicates et féminines, les perles sont utilisées pour les bijoux depuis l’Antiquité. Qu’il s’agisse d’un collier, d’un bracelet, de boucles d’oreilles, de bagues et autres, elles ont cette aura bien particulière et chaque spécimen est absolument unique. Découvrons aujourd’hui ce qu’il faut savoir sur les principaux types de perles.

La formation des perles

Une perle est une concrétion calcaire fabriquée par certains types de mollusques, dont les plus courants sont les huîtres perlières. Le principe est relativement simple : lorsqu’un corps étranger irritant (morceau de corail, petit caillou, etc.) se retrouve à l’intérieur de la coquille, le mollusque va réagir pour se protéger de cette « agression » en produisant des couches successives de carbonate de calcium pour entourer l’intrus. C’est ce mélange qui est appelé nacre. Ce phénomène peut se produire de manière naturelle (perles naturelles), ou être sciemment réalisé par la main l’homme (perles de culture). Ces dernières peuvent être cultivées en eau salée ou en eau douce, tout dépend du type de perles.

Les perles sont évaluées en fonction de leur forme, de leur brillance, de leur taille, de leur couleur et de leur poids.

perle1

La symbolique des perles

Les perles sont utilisées depuis l’Antiquité, notamment dans le domaine des bijoux. Souvent associées à la déesse de l’amour Vénus (ou Aphrodite), elles symbolisent la féminité, la sensualité, la beauté naturelle, la grâce et la finesse. Elles représentent aussi la pureté, l’innocence, la sagesse et l’humilité.

Les perles sont également reliées à l’idée de création divine en raison de la façon dont elles se forment.

perle2

Les principaux types de perles de culture

Perles d’Akoya

Cultivées en eau salée, les perles d’Akoya sont aussi appelées « perles du Japon » en raison de leur principal pays de provenance. Toutefois ces dernières années, les cultures ont peu à peu été déplacées sur les côtes de la Chine et du Vietnam en raison des problèmes de pollution.

Très brillante, la perle d’Akoya présente une teinte blanche tirant légèrement sur le rose, l’ivoire, le jaune ou le gris argenté. Sa forme est ronde ou semi-ronde, et sa taille relativement petite, avec un diamètre allant de 6 à 8 mm.

Perles d’eau douce

Ces perles sont cultivées dans les rivières de Chine. Plus abordables que les autres car moins rares, elles arborent une couleur blanche à rosée, avec parfois de légers reflets lavande.

La perle d’eau douce existe dans toutes les formes, et mesure 4 à 8 mm de diamètre.

Perles des mers du Sud

Ces perles cultivées en eau salée se trouvent dans le nord de l’Australie et au large de l’Asie du Sud-Est (Thaïlande, Indonésie, Myanmar et Philippines). De taille assez importante par rapport aux autres espèces (de 9 à 20 mm), elle sont aussi les perles les plus chères en raison de leur rareté. On les apprécie pour leur teinte allant du blanc, blanc champagne, au doré intense. Leur forme est majoritairement ronde.

Perles de Tahiti

Ce sont probablement les plus prisées de toutes les perles. Elles sont cultivées en eau salée, dans les lagons de Polynésie française, et tout particulièrement à Tahiti.

Présentes dans un vaste éventail de formes (ronde, ovale, baroque, poire, etc.), elles sont aussi appelées « perles noires » en raison de leur robe foncée si particulière, allant du noir/gris à l’aubergine, avec parfois des reflets verts et/ou rosés.

 

Partager sur :

Suivez nous sur instagram :

This error message is only visible to WordPress admins
There has been a problem with your Instagram Feed.

© 2010-2022 - Ocarat.com - Tous droits réservés